La digitalisation de la prospection foncière

  • par
transformation digital

Au tour de cette table ronde, 4 personnes étaient présentes pour débattre sur le sujet des outils digitaux qui permettent de faciliter la prospection foncière. Animé par Jean-Claude Szaleniac, conseiller en développement du groupe DOMUSVI, spécialisé en maison de retraite médicalisée, et accompagné par trois développeurs fonciers. Était présent Ludovic Genin, directeur du développement chez Quanim (promoteur immobilier), Eduardo Larrain, directeur général de Kelfoncier (application avec les documents d’urbanisme intégré) et Amaury Paour, fondateur de Promolead.

L’organisation actuelle de la recherche foncière pour Ludovic Genin est dans un premier temps, l’analyse de l’ensemble des PLU (plan local d’urbanisme) pour ensuite mener une veille foncière afin d’assurer un suivi de tous les terrains identifiés. Toutes leurs informations sont sur base de donnée ExcelⓇ. Amaury Paour réagit à cela, en mettant en avant les caractéristiques de son logiciel, qui pourrait permettre d’améliorer ses conditions de travail. Il affirme un gain de temps considérable, grâce la pré-rédaction de courrier de publipostage, l’automatisation d’outils et la saisie des références cadastrales précédée par un accord. Eduardo Larrain, lui, explique le gain de temps, grâce à la synthèse des PLU et de tous les documents réglementaires qui sont mis à jours régulièrement afin d’éviter les multiples déplacements pour les acquérir.

Kelfoncier, en collaboration avec les collectivités, permet d’ajuster les changements de réglementation, leur logiciel permet en un clic d’accéder à toutes ces données. La digitalisation de la prospection foncière permet de préparer préalablement ses dossiers avant de se déplacer, ce qui est très favorables auprès des administrations. Le temps gagné est estimé entre 30% et 50%, ce qui permet un véritable avantage concurrentiel.

La digitalisation de la recherche foncière est en pleine évolution, cependant les développeurs fonciers sont assez réfractaire par rapport à la protection des données qui est une des interrogations du moment.

Le véritable enjeu de la digitalisation de la prospection foncière réside dans la fiabilité des données fournies à l’utilisateur final, MBP Digital au travers de son outil Leizee veille actuellement sur beaucoup d’acteurs de ce marché, qui s’améliorent de jour en jour. Intégrée dans la chaîne de production du promoteur immobilier, cette digitalisation augmentera encore un peu plus la productivité et la pertinence de nos clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *